Apprendre l’anglais en 3 mois

Parler une langue en 3 mois peut faire rêver mais aussi faire peur, je vais vous montrer dans cet article que c’est possible et que n’importe qui peut y arriver.

Pour y arriver, il va falloir prendre le temps de construire votre propre système d’apprentissage. Surtout ne négligez pas cette étape car c’est la plus cruciale de votre apprentissage.

Mais dans un premier temps je vous renvoie sur l’article « Pourquoi apprendre l’anglais? » où je donne certaines bonnes raisons d’apprendre cette langue lorsque l’on investie sur soi-même.

Préparer son apprentissage

Si vous êtes bien préparé avant même de commencer à apprendre alors vous avez déjà presque 25% du travail de fait. Car oui la clé d’un projet mené à bien de bout en bout réside dans une bonne préparation en amont.

Votre préparation va résider dans un premier temps à vous familiariser avec les flashcards, également avec la répétition espacée et pourquoi pas avec la lecture rapide.

Maintenant que vous savez ce que sont ces trois méthodes et comment les utiliser dans les grandes lignes, nous allons voir comment appliquer tout ça à l’apprentissage de l’anglais.

Revenons dans un premier temps sur les flashcards, vous savez qu’il va vous falloir en créer un certains nombre dès le début de votre apprentissage. Il va donc falloir vous décider pour savoir quel niveau vous voulez atteindre et donc pour ça ce que vous voulez faire avec cette langue. Évidemment, plus vous voulez aller loin et plus il faudra fournir d’efforts.

Imaginons que vous vouliez simplement savoir vous débrouiller en anglais pour vous déplacer dans un pays anglophone ou vous voulez tenir une conversation philosophique avec Shakespeare?

Restons sérieux, la conversation philosophique sera difficilement atteignable sauf si vous pouvez vous y mettre à plein temps à raison de passer tout son temps plongé dans la langue apprise.

Comme je le répète souvent, un locuteur natif d’une langue utilise en moyenne uniquement 600 mots différents dans son quotidien. Par conséquent, ces 600 mots sont je pense un excellent point de départ. Néanmoins, il faudra un minimum de 1400 mots pour vous assurer la compréhension d’au moins 90% de la langue que vous visez et donc ici l’anglais.

Pour atteindre 1400 mots à la fin des 90 jours et donc les 3 mois cités dans le titre, il faut apprendre seulement 16 nouveaux mots par jour. Autant dire que ce n’est pas insurmontable. Si peu de gens arrivent au bout de cette épreuve c’est parce qu’ils abandonnent avant la fin en général par flemmardise. Si vous arrivez à vous motiver pendant ces 3 mois vous aurez à votre actif un minimum de 1400 mots ce qui vous suffira largement pour vous débrouiller en anglais et donc continuer à progresser et à l’utiliser.

Donc il va falloir créer 1400 flashcards. Si l’on calcule rapidement, 16*7=112 mots par semaine. Ça veut dire que vous serez déjà largement capable de discuter au bout d’une seule semaine de travail et 5 semaines suffiront pour atteindre les 600 mots nécessaire de la conversation quotidienne. Qui a dit qu’il était nécessaire de passer 1000 heures avec un professeur inutile pour commencer à parler anglais?

Donc il ça falloir à partir de là créer au minimum 112 flashcards par semaine ou alors tout réaliser en une fois.

L’apprentissage de 16 mots anglais par jour ne prendra pas plus de 20 minutes sur votre temps quotidien au cumulé. Et plus vous en apprendrez plus vous irez vite. Le tout est de garder la motivation sur 3 mois consécutifs. Si vous avez peur de ne pas réussir, je vous renvoie sur la formation que j’ai créée pour garder votre motivation en toutes circonstances. Vous y apprendrez tout ce que vous avez besoin pour garder la motivation et aller au bout de tous vos projets et donc l’apprentissage de l’anglais en suivent pas à pas ce que je vous donnerai.

Maintenant que les flashcards sont prêtes, il défaut les utiliser en suivant la règle de la répétition espacee. En suivant cette règle vous ne mettrez pas plus de 20 minutes par jours pour apprendre ces 16 mots. Les meilleurs polyglottes peuvent apprendre jusqu’à 100 nouveaux mots en 20 minutes en utilisant ces deux méthodes. Rendez-vous compte des possibilités que cela engendre?

Je vous conseille d’essayer ces méthodes la prochaine fois qu’il vous prendra l’envie ou le besoin d’apprendre quelque chose par coeur et si vous ne connaissez pas encore l’anglais, ça reste un indispensable aujourd’hui au coeur de la mondialisation. Et vous, quelles sont vos méthodes pour apprendre l’anglais?

Si cela vous intéresse, je vous invite à visiter la page qui expliquecomment fonctionne la formation que j’ai créée basée sur ces méthodes. Vous aurez accès à 1440 flashcards que vous n’avez plus qu’à imprimer ainsi qu’à 5 nouvelles phrases usuelles quotidienne soit 450 phrases au total plus ce que vous avez besoin de connaître de la grammaire, de la conjugaison et de la syntaxe anglaise pour renforcer au mieux vos connaissances si vous en sentez le besoin. Une fois tous les document imprimés, ils formeront un petit livret de cours et même de voyage auquel vous mourez vous référer à tous moment. Je vous retrouve donc dans la formation apprendre l’anglais en 90 jours.

À bientôt.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s